• alissiahaouari

Chapitre 1

Mis à jour : févr. 25

France, décembre 2016


C’est par un froid glacial qu’Alexia et sa famille sont arrivés à Bourgoin-Jallieu. C’était désormais dans l’appartement de leur grand-mère, un deux pièces au 3éme étape, qu’ils allaient habiter à cinq pendant quatre longs mois, aucun d’entre eux ne le savait encore mais en ce qui les concernait, la liberté avait bel et bien un prix.


Alexia était dans ce qui allait devenir sa nouvelle chambre, repensant à cette personne qui avait bouleversé sa vie, des centaines de questions traversaient l’esprit de cette adolescente de seize ans, elle se demandait pourquoi elle ? Ce genre qu’on se pose quand on a l’impression que la vie est injuste avec nous, elle repensait à cette phrase qu’elle avait souvent entendue : ‘’Chérie, ne fais confiance qu’à ta famille, il n’a pas de secret entre nous cinq.’’ Elle se demandait comment il avait pu lui répéter cette phrase pendant des années, l’ironie du sort était que ce que son père lui cachait allait changer sa vie à jamais.


FLASHBACK 2010

D’un regard extérieur, les Ayat avaient l’air d’être une jolie petite famille, les parents semblaient être amoureux, leurs trois enfants, Manon, Alex et Alexia donnaient l’impression d’être heureux, après tout, quand on les regardait de loin, ils avaient tout pour l’être.


Manon était l’ainé de la famille, étudiante en agroalimentaire, elle habitait à Tunis avec sa meilleure amie, on pourrait imaginer que cette jeune femme de vingt et un ans commençait à trouver son indépendance en vivant sa nouvelle vie de jeune adulte.

Alex, le cadet, avait décidé de poursuivre ses études en Suisse, dans l’une des universités les plus réputé au monde, la fameux école fédérale polytechnique de Lausanne.

Alexia, la petite dernière était âgée de dix ans, elle était scolarisée dans une école privée, sa vie semblait être comme on peut imaginer, celle d’une jeune enfant innocente.

Mais la société était bien loin de la vérité des secrets caché de cette famille.


Une grosse dispute avait éclaté entre Aline et Patrizio Ayat un soir d’été de l’année 2010 ; La mère de famille faisait tout pour son mari, son amour pour lui était sans aucune limite, elle s’occupait de lui, satisfaisait ses moindres caprices, le traitait comme un roi, elle ne répondait jamais à la maladresse de son homme, si par exemple, le repas n’était pas à son goût, elle acceptait ses insultes, pas par respect mais particulièrement par peur, il l’avait convaincue qu’une femme devait être dévouée à son mari, comme si lui avait tous les droits, mais que ses droits à elle en revanche étaient limités à ce qui lui voulait bien lui accorder… Elle ne sortait pas souvent de chez elle, sauf si elle était accompagnée du gardien de la maison. Elle était effrayée oui, parce qu’elle savait les conséquences qu’une simple petite erreur pouvait engendrer. Quand les enfants sont rentrés chez eux ce soir-là, ils ont été frappés par cette atmosphère de peur qu'ils ne connaissaient que trop bien, cet intense sentiment d’anxiété, ils ont très vite compris que quelque chose n’allait pas. Leur mère a demandé à ce qu’ils quittent le salon, elle avait fermé la porte à clé après leur départ, s’enfermant avec leur père dans l’une des pièces principales de leur grande maison.


Ils attendaient dans le couloir tous les trois, ils se parlaient mais leurs mots étaient vides de sens, en vérité, ils étaient inquiets, chacun d’entre était absorbé par une seule pensée, un seul espoir, que ce ne soit qu’une simple dispute entre leur parent. C’est au moment précis où ils étaient tous les trois plongés dans cette pensée commune, que le cri de leur mère les a ramené à la réalité...

1,211 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout